Purcell on Stage

Didon et Enée (2014)

du Paradis à l'Enfer


Concept artistique

 

L'action de Didon et Enée est extrêmement dense puisque l'œuvre ne dure que 45 minutes. Nous intégrerons le chef-d’œuvre de Purcell dans un spectacle contrasté, en trois volets.

 

 

En première partie, nous interpréterons l’opéra dans son intégralité.

 Le prologue de Purcell ayant disparu, nous aurons toute latitude pour créer le nôtre. Nous y introduirons les mythes de Didon et d’Enée, le passage d’un ordre ancien (le matriarcat) à un ordre nouveau (le culte du héros conquérant, le devoir effaçant l’amour).

Deuxième partie du spectacle, intermède parodique :
Comme on le pratiqua du Moyen-âge jusqu’au XVIIIème siècle, un intermède comique séparera la première et la troisième partie du spectacle. Ce sera une parodie, en contraste. Nous pensons par exemple faire intervenir le poète ivre de The Fairy Queen (Drunken Poet) dont l'air est justement une belle caricature de nos poètes Dante et Virgile, ainsi que de leurs héros. Il comparera Enée à Arthur, l’autre prototype du héros fondateur. Quelques extraits musicaux de King Arthur illustreront cette évocation.

Troisième partie du spectacle, la Descente aux Enfers :
Enée étant le prototype du chef romain parfait, Virgile a réellement écrit la descente aux Enfers de celui-ci sur le chemin de Rome. Quatorze siècles plus tard, Dante développe cette description des Enfers due à Virgile : dans sa Divinia Comedia, il imagine sa propre incursion dans les limbes, accompagné du poète romain. Ces deux livres ont marqué de façon décisive l’imaginaire collectif depuis 2000 ans. Nous transporterons étape par étape le spectateur dans ce monde, illustrant chaque escale par les plus belles scènes des Enfers extraites des opéras baroques et classiques. Dans les Enfers, Enée revoit même Didon…