L'Ivrogne Corrigé

Plus...

« Chacun a son défaut où toujours il revient... »
(La Fontaine, l’Ivrogne et sa femme)

 


Mathurin et son ami Lucas s’enivrent du soir au matin. Lucas désire épouser Colette, la jeune nièce de Mathurin. Ce dernier, les idées embrumées par l’alcool, donne son accord. Mais, comble de malheur, la jeune fille est amoureuse du beau Cléon! Avec l’aide de quelques amis, l’épouse de Mathurin imagine un stratagème astucieux pour permettre aux deux tourtereaux de se marier et punir nos deux barbons de leur penchant pour le vin... Elle convoque le Diable en personne...
Ici, rien n’est sérieux, ni les malheurs de Colette, ni la descente aux enfers de Lucas et Mathurin, ni la rédemption des deux ivrognes. Surprises, rebondissements, coups de théâtre sur des rythmes en...diablés, « L’Ivrogne corrigé » s’inscrit dans la grande tradition des farces médiévales mais est aussi profondément moderne, car il s’apparente en ligne directe à nos comédies musicales et aux variétés d’aujourd’hui.