Voyage dans la Lune

Plus...

CONCEPT ARTISTIQUE

Pour BarokOpera, l’opéra de chambre est un genre artistique accessible et complètement d’actualité. La compagnie se laisse inspirer par l’origine populaire du genre venu des spectacles de foire. Voyage dans la Lune est un opéra-féérie, science-fiction à la fois poétique et comique sur les musiques géniales de Jacques Offenbach.

Prêts à décoller ?

A l’occasion de la fête qu’il organise pour le retour de son fils Caprice, V’lan, roi de la terre, annonce sa décision de passer la couronne à celui-ci, après trente ans de règne. Mais Caprice n’en a aucune envie, il a tout vu et ne désire qu’une chose : aller sur la lune! Microscope, l’inventeur, est chargé de construire un canon dont un obus pourra atteindre la lune. Ayant mis le pied sur la lune, V’lan et Caprice rencontrent des habitants de la lune dont le roi Cosmos et sa fille Fantasia. Caprice tombe follement amoureux de la princesse, mais Fantasia, comme tous les habitants de la lune, ne connaît pas l’amour. Après maints rebondissements, grâce à la pomme et à un elixir, le cidre, les lunaisiens sont initiés à l’amour …

Satire

Lorsqu'Offenbach compose son "Voyage dans la Lune", il ajoute à l’argument de Jules Verne un thème cher à l’opéra : propulsés par l’obus, les terriens atterrissent sur la lune où ils initient à l’amour les habitants ignorants de ce sentiment ! Les situations cocasses se succèdent mais elles sont surtout prétextes à de vives critiques de la société. Les habitants de la terre trouvent le mode de vie des lunériens fou, et vice versa. L'occasion de mettre le doigt sur des intolérances et incompréhensions qui pourraient très vite dégénérer.

Pour Offenbach, et ses nombreux prédécesseurs, déplacer l’action sur la lune permet de détourner la censure. L’ironie et le burlesque donnent à Offenbach la possibilité de dresser une satire de la société et des hommes politiques.

 

Le décor sera une sorte de terrain de jeu des artistes où se déroule un spectacle extrêmement dynamique - chanteurs, acrobates mais aussi instrumentistes. Sur terre, on joue du Offenbach pur. Mais sur la lune, la musique « sélénite expérimentale » du compositeur devient parfois “techno” afin de créer un monde “anormal” et renforcer le contraste entre les deux mondes.

 

Les Chanteurs – 3 solistes & 4 jeunes chanteurs
Les rôles principaux des 2 amoureux seront assurés par 2 sopranes, Caprice, Prince de la Terre et Fantasia, Princesse de la Lune. Les rôles en miroir des rois de la Terre et de la Lune, V’lan et Cosmos, seront assurés par 1 baryton.
Celui-ci sera également la basse du quintette vocal assuré de plus par 4 jeunes chanteurs SATB auxquels seront confiés en même temps les rôles de la Reine de la Terre (soprane), la Reine de la Lune (alto), et les inventeurs/conseillers des rois Microscope (ténor) et Cactus (baryton léger). Le ténor et le baryton léger joueront également Offenbach lui-même, l’inventeur génial et débordant, le ténor sur la terre et le baryton léger sur la lune.

Les Circassiens – 3 acrobates
Afin de transporter le spectateur dans un univers d’apesanteur, BarokOpera a invité 3 acrobates à créer un monde lunairien imaginaire. Les acrobates se mêleront d’abord aux chanteurs, puis s’en distingueront peu à peu. Tous les chanteurs feront un travail de mise en scène très physique afin d’être dans une véritable interaction avec les acrobates. Acrobates, solistes, quintette vocal et instrumentistes formeront ainsi un décor vivant évolutif.
Nous intègrerons au décor un octaèdre (voir dessin plus haut). Les chanteurs peuvent y pénétrer. Mais l’octaèdre peut également être déplacé dans toutes les directions par les acrobates en le poussant, en s’y suspendant, en montant dessus, etc.

Spectacle unisexe
Dans la tradition du travestie à l’opéra qu’il cultive, Offenbach confie le rôle de Caprice à une soprane. Il renforce ainsi le loufoque des situations et l’anormalité des mondes qu’il crée. Nous choisissons une interprétation « unisexe ». Chacun peut être roi, prince, princesse, homme, femme, etc. En quelque sorte, chacun peut assurer tous les rôles, comme lorsqu’un enfant joue. Ainsi, un acrobate ou un jeune chanteur pourra interpréter un rôle principal pendant un instant en revêtant le costume de celui-ci.

Musique géniale et festive
Le Voyage dans la Lune est une partition peu jouée, la musique en est pourtant très belle. Energie, légèreté, rythmes des textes, poésie, humour, mélodies sensibles, caricature, tout y est. Notre spécialité est de jouer cette musique sur instruments d’époque à partir de l’expérience des musiques anciennes afin d’en faire entendre toute les subtilités, la variété de couleurs et de l’articulation, toute la transparence des sonorités. Comme cela se faisait couramment à l’époque, nous réaliserons un arrangement de la partition d’orchestre pour un ensemble de chambre. Nous choisirons 6 instruments : flûte traversière, clarinette, violon, violoncelle, contrebasse et piano.