Presse

Dick van Teylingen dans Theaterkrant (0 %% 0000)

C’est avec beaucoup d’ironie que Sybrand van der Werf met en scène la légende

C’est avec beaucoup d’ironie que Sybrand van der Werf met en scène la légende. Une ventouse en plastique sert d’arme, le coup fatal du duel est suggéré par un coup de marteau dans une pastèque et le sus titrage rend des jurons par un hashtag… Les cinq chanteurs savent manier cet humour. Wendy Roobol, et surtout Mijke Sekhuis, chantent excellemment… Frédérique Chauvet insuffle à ses musiciens une sonorité raffinée et transparente, mettant les vents particulièrement en valeur… Pour ceux qui trouvent Verdi difficile, BarokOpera Amsterdam rend l’opéra très accessible




« Retour