Presse

dans La Croix (9 février 2014)

King Arthur de Purcell au Théâtre Athénée-Louis Jouvet à Paris, au Bijloke de Gand, à l'Opéra de Reims, etc.

« Vive enjouée et roborative, la production préfère l'allant du théâtre à la poésie musicale ; Si l'on accepte ce parti-pris, l'expérience s'avère plutôt joyeuse !
Le public salue avec enthousiasme chanteurs et instrumentistes, comme on remercierait de bons amis à l'issue d'un repas convivial et détendu. … Force est de reconnaître que l'allant et l'élan de cette troupe joyeuse font souvent mouche.
Humour potache mais jamais vulgaire...ils débordent d'énergie et leur plaisir saute aux yeux. Le metteur en scène, Sybrand van der Werf ne ménage ni leur ardeur ni leur fantaisie et chacun s'en donne à cœur joie !




« Retour