Presse

dans Forumopera (5 avril 2013)

Purcell au 21ème siècle

Fidèles à l’esprit et à l’esthétique des spectacles auxquels Purcell collaborait, [les artistes ici] mêlent le théâtre, vecteur de l’action, aux masques du compositeur, qui la commentent ou bien divertissent ses protagonistes.
Mais s’ils ont assimilé la leçon des baroqueux sur le plan musical, [les artistes] ne pratiquent pas la reconstitution dramaturgique, convaincus que ce genre hybride ne peut vraiment fonctionner qu’en instaurant un dialogue direct avec les spectateurs d’aujourd’hui.
Pour leur nouveau projet autour de la reine Mary II Stuart, le metteur en scène Sybrand van der Werf a inventé un récit à plusieurs voix confié aux solistes du chant et en quelque sorte illustré par des pages de Purcell

 




« Retour