Le Nozze di Figaro

Une folle journée

Comédie brillante et séduisante, les Noces de Figaro, servies par deux génies, Beaumarchais et Mozart, racontent l’histoire intemporelle de l’amour : passion, tendresse, ivresse sensuelle, trahison et pardon. Mais que sont devenus les personnages une fois le rideau tombé ? Nous vous convions à assister au quinzième anniversaire de mariage de Suzanne et Figaro? Avec leurs invités, ils feuillettent leur album de photos. Projections et panneaux amovibles aident à revivre les péripéties de cette “folle journée” au gré des souvenirs et à la lumière de l’expérience.


C'est toujours avec un peu d'émotion qu'un chef d'orchestre ouvre une partition majeure comme Les Noces de Figaro. Nous déplaçons l’action quinze ans plus tard : pour leur anniversaire de mariage, Suzanne et Figaro ont invité le comte, la comtesse et Basile. Que sont-ils devenus ? Quels regards portent-ils sur le passé ? Cinq chanteurs interprètent les rôles principaux. Quelques phrases en fançais évoquent chaque péripétie. Le public jouit ainsi d'une compréhension directe de l'action. L'œuvre devient abordable pour un public jeune ou néophyte. A l’aide d’un projecteur et de quinze panneaux amovibles, l’espace se transforme en des lieux différents aux multiples cachettes, essentielles pour mettre en scène cette comédie du travestissement et de la dissimulation. Un jeu entre le noir et blanc et la couleur permet de passer du temps du souvenir à celui de l'action. A l'intimité du plateau répond celle de la formation de chambre (réduction orchestrale pour sept instruments) jouant sur instruments anciens qui donne à entendre l'humour et la fragilité des âmes mises à nues.


Figaro et Suzanne ont invité le Comte, la Comtesse et Bazile à fêter leurs noces de cristal. En les attendant: ils commencent à feuilleter l'album photo de leur mariage.


Le Mariage de Figaro de Beaumarchais est un brûlot politique et féministe qui fit scandale cinq ans avant la Révolution française. Lorsque Da Ponte en entreprit le livret, il en expurgea les scènes les plus violentes, mais Mozart, par la musique, réintroduit toute la dimension sulfureuse (en mettant, par exemple le Comte du côté des ridicules dans les ensembles, en offrant un air poignant à Barberine, porte-parole des petites gens…)

En reprenant l’histoire quinze ans plus tard, nous avons voulu montrer l’évolution des comportements et des sentiments. Fiction dans le temps, quinze ans ou plutôt 200 ans plus tard, les personnages sont devenus nos contemporains. La complicité se noue immédiatement entre artistes et spectateurs.

Figaro et Suzanne ont quitté le château et pris leur liberté. Le Comte, lui, a toujours son orgueil et sa condescendance, mais la Comtesse a su garder l’amour de son mari. Nous avons choisi de dédoubler le rôle de Chérubin tout à tour interprété par les deux sopranes qui chantent la Comtesse et Susanne. Confier le rôle de Chérubin à plus d'un interprète exprime de façon théâtrale toute l'ambigüité et l'ubiquité du personnage. Basil eest égal à lui-même!


Flashbacks et commentaires pimentés d’humour font de ce spectacle une nouvelle folle journée.


Notes de mises en scène

Nous vous proposons d’assister au 15ème anniversaire de mariage de Suzanne et Figaro. En ce jour de fête, ils ont invité tous les participants qui ont fait de leurs noces un jour si spécial: le Comte, la Comtesse et Basile. Et effectivemement, ce ne fut pas un jour comme les autres! Le mariage faillit tout simplement ne pas avoir lieu… En attendant les invités, Suzanne et Figaro regardent les photos du grand jour et se remémorent les moments les plus marquants. Les invités arrives, ils poursuivent ce jeu du souvenir avec eux. Que s’est-il passé pendant toutes ces années? Chacun est-il resté le même? Les relations entre tous n’ont-elles pas évoluées? Comme la soirée avance – tout comme le taux d’alcoolémie des participants – les limites entre passé et présent s’estompent…


Les Noces de Figaros ont une comédie pétillante qui raconte une histoire intemporelle: Mozart y met en scène l’amour dans toutes ses occurrences : la sombre passion du Comte, l’ivresse sensuelle de la puberté de Cherubin, la tendresse protectrice et la jalousie de Figaro, l’affection espiègle de Suzanne, la fidélité ardente et noble qui pardonne de la Comtesse.


Synopsis

Acte I:Le château du Comte Almaviva est en effervescence : aujourd'hui, Suzanne, la camériste, doit épouser Figaro. Mais le mariage est menacé car le comte qui veut d’abord séduire la fiancée, regrettant d’avoir renoncé à son “droit du seigneur”. Chérubin, page de la comtesse, ajoute à la confusion générale en séduisant tous les jupons passant à sa portée, de Suzanne à la Comtesse elle-même.

Acte II:LaComtesse, qui souffre de l'infidélité de son époux, s'allie à Suzanne pour déjouer les manœuvres du Comte: elles proposeront un rendez-vous à celui-ci mais y enverrontChérubin à la place de la Suzanne.

Le comte, jaloux, surgit chez sa femme alors que Chérubin y essaye des vêtements féminins. Le page se cache et réussit finalement à s'enfuir discrètement... Figaro fait tout pour que les noces commencent, mais le Comte l’en empêche sous plusieurs prétextes : Figaro est débiteur de la vieille Marcelline qui est en droit de l’obliger à l’épouser, etc.

Acte III: Suzanne donne rendez-vous au Comte. Mais celui-ci soupçonne un complot. Suzanne sauve la situation en confirmant le rendez-vous au jardin par une lettre écrite sous la dictée de sa maîtresse, la Comtesse elle-même. Le Comte, satisfait, ordonne de commencer la noce.

Acte IV:Dans le jardin, Suzanne et la comtesse échangent leurs vêtements. La comédie des fausses identités commence...


L’œuvre dissèque avec un brio époustouflant les aléas du cœur, de la passion obscure (celle du Comte pour Suzanne) à la fidélité « ardente et noble » (de la Comtesse) en passant par les embrasements de la puberté (avec Chérubin) et la tendresse des deux personnages centraux.



La presse en parle 

...joué à guichet fermé... La compagnie Barokopera Amsterdam réitère le succès qu'elle avait déjà remporté l'an dernier impeccablement accompagné par les instrumentistes (dans) une version délibérément moderne... un public sous le charme

Musical de l'Orne

Distribution

Tournées